BRAS DE FER À L’ASER                                    Le Dg et le syndicat vont solder leurs comptes au tribunal

BRAS DE FER À L’ASER Le Dg et le syndicat vont solder leurs comptes au tribunal

Accusé de tous les péchés d’Israël, d’une mauvaise gestion mais aussi de clientélisme politique, le Dg de l’Aser compte saisir la justice. Baba Diallo qui se dit outré par des accusations sans fondements épingle la responsabilité du syndicat-maison et compte laver son honneur devant la justice.

 ALIOUNE SOW

 Accusé sur les recrutements, le DG de l’Aser estime qu’avec 99 agents répartis en 89 Contrats à durée indéterminé (CDI) et 10 Contrats à durée déterminée, il n’a pas encore atteint les limites fixées par le Conseil d’Administration. Mieux, renseigne le patron de l’agence depuis cinq ans, le nombre total de recrutements depuis la mise en œuvre du nouvel organigramme est stable depuis sa validation par le Conseil. En plus, chaque agent recruté est classé généralement au 1er échelon de la catégorie prévue pour ce poste dans la grille de rémunération de l’ASER. Pour démentir les allégations de ses détracteurs, Baba Diallo rappelle que parmi les agents qui étaient à l’ASER avant 2016, seuls 12 agents n’ont pas encore bénéficié d’avancements. Rien que cette année encore, toujours la note du directeur, 14 avancements ont été opérés et l’agence ne dis[1]pose d’aucun emploi fictif ou imaginaire répertorié. Sur les conditions de travail décriées, avec l’acquisition au cours des deux dernières années de 11 ordinateurs portables, d’un serveur, de 3 imprimantes et d’une table traçante sans compter le renouvellement des licences des logiciels utilisés, les travailleurs n’ont plus à se plaindre et le plan de développement pré[1]voit des améliorations. La feuille de route électricité à l’horizon 2035 issue du Compact II signé entre l’Etat du Sénégal et le Gouvernement Américain a été partagée et après la réalisation de l’accès universel, la mission de l’agence prend fin avec la possibilité de l’intégration de 100 agents au sein des différentes structures sous la tutelle du Ministère en charge de l’Énergie, renseigne la direction de l’Aser. Le Dg de l’Aser qui dénonce un véritable tissu de mensonges et de dénonciations calomnieuses estime que la vérité jaillira au tribunal où il compte traduire le syndicat.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Instagram
WhatsApp